Accueil > Infos FNSPF
 

 

 

 

Flash infos FNSPF du 28 octobre 2018

LE CNSPV LANCE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D’ACTION 2019-2021 POUR LE VOLONTARIAT

CNSIS : AVIS FAVORABLE AUX TEXTES SUR LA NPFR, LES SPP, LES CAMERAS PIETONS ET LA MISE EN PLACE DE L’AGENCE DU NUMERIQUE DE SECURITE CIVILE

 

 

 

 

 

 

 

Une ambition de sécurité civile

Grégory Allione - Candidat à la présidence de la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France

 

Comme évoqué lors de nos assises, l’audace ne vaut rien sans le travail d’équipe et l’apport quotidien de détermination, de générosité, de bravoure et d’engagement dont vous faites preuve. Je vous livre ici comme évoqué au mois de juin dernier le socle de mon engagement et le moteur de mon combat : la famille des sapeurs-pompiers de France que je défendrai envers et contre tout, partout où ce sera nécessaire.

En 2017, avec Éric Faure, à l’occasion des élections pré- sidentielles, législatives et sénatoriales, nous avons bâti et porté collectivement, une vision stratégique déclinée en propositions d’actions concrètes pour faire face aux enjeux de sécurité civile de notre pays. Ce document res- tera bien sûr la clef de voute de tous nos messages et de tout notre programme. Il est le vôtre. Il est le nôtre. Il est celui de la Fédération pour les trois prochaines années. Il se complète de toute évidence des propositions de la Mission Volontariat, que je porterai haut. En complément, les enjeux de modernité et de solidarité pour notre réseau associatif doivent également nous mobiliser autour d’ambitions nou- velles et collectives.

Celles que je vous présente ici puisent autant dans nos valeurs profondes et dans l’Histoire de notre Fédération, que dans l’actualité des défis qui se présentent à nous aujourd’hui. Je suis déterminé à ce qu’ensemble nous portions notre vision, notre projet jusqu’aux plus hautes instances de décision nationales et européennes. Nous aurons collectivement la charge de leur déclinaison dans tous nos territoires.

Lire la suite

 

Communiqué du 5 septembre 2018

Violence envers les sapeurs-pompiers : 3 mesures prioritaires à prendre

Les sapeurs-pompiers de France, à travers leur Fédération, souhaitent exprimer leur solidarité et leur soutien à leurs frères d’armes de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris suite au drame qui a entraîné le décès en service commandé d’un jeune sapeur de 27 ans 1 , et grièvement blessé son collègue hier soir. Très touchés par cette tragédie, ils présentent leurs plus sincères condoléances à la famille et aux proches du sapeur-pompier décédé et leurs vœux de prompt rétablissement au sapeur-pompier blessé.

Sur l’ensemble du territoire national, les hommes et femmes sapeurs-pompiers interviennent en moyenne toutes les 7 secondes pour des missions de secours d’urgence aux personnes et de lutte contre les incendies, mais aussi d’assistance, de sauvegarde des biens et de l’environnement et des opérations diverses. Ils accomplissent leurs missions avec courage et abnégation dans des conditions très souvent périlleuses et difficiles, pour lesquelles ils risquent parfois leur vie pour sauver celle des autres. Qu’ils soient professionnels, volontaires ou militaires, toutes et tous œuvrent sans compter et donnent le meilleur d’eux-mêmes. Alors oui, nous l’affirmons à l’unisson : les sapeurs-pompiers sont là pour sauver et non pas pour se faire cogner !

Au-delà de l’émotion, ce nouveau drame met en lumière une dure réalité. Il n’y a pas de petite ou de grande intervention, chacune d’entre elle est particulière. L’explosion du nombre de sollicitations fait des sapeurs-pompiers les premiers acteurs du secours d’urgence aux personnes (84% de nos interventions) et le service public ultime compensant les absences de biens d’autres, les forçant à s’adapter à toutes sortes de circonstances. Ceci amène la multiplication des situations difficiles, voire violentes : incivilités, insultes, dégradations de matériels, agressions physiques…font désormais malheureusement quasiment partie du quotidien. Ainsi, les déclarations d’agression ont progressé de près de 18% en 2016, touchant 2280 sapeurs-pompiers.

Lire la suite...

 

 

125e Congrès National - Bourg en Bresse

L'avenir des pompiers volontaires en jeu

Du 26 au 29 septembre, Bourg en Bresse accueillera le 125e congrès national des sapeurs-pompiers. Pourquoi rassembler 40 000 congressistes pendant 4 jours et mobiliser autant d'énergie ?

Les secours à la personne représentent 84% des interventions et sont effectués à 75% par des volontaires. Ce modèle peut-il perdurer ? C'est l'une des grandes questions posées par le congrès...

Une du Progrès du 31 août - Edition Bourg en Bresse - Val de Saône

Lire l'article de Marc DAZY paru dans l'édition du 31 août du Progrès 

 

 

 

 

125e Congrès National - Bourg en Bresse

LE MOT DES CO-PRÉSIDENTS COAIN

125e Congrès National dans l’Ain En septembre 2018, les regards du monde de la sécurité civile et bien au delà seront portés sur le département de l’Ain.

Après la réussite du congrès organisé en 2003 à Bourg-en-Bresse, nous reprenons le flambeau pour porter à nouveau les couleurs de notre département, de ses territoires et de ses 5000 sapeurs-pompiers et agents du SDIS.

Toute notre énergie est mise en œuvre pour vous réserver un accueil digne de nos amis corses qui ont organisé le précédent congrès. Une convivialité à la hauteur du congrès de 2003, des prestations techniques rehaussées par la qualité des nouvelles installations du parc Ainterexpo et enfin le sérieux d’une organisation dans la pure tradition des SDIS de France.

La volonté d’accueillir à nouveau un congrès est un choix collectif porté par les élus du département, les personnels administratifs et techniques, sapeurs-pompiers professionnels et volontaires du corps départemental comme des corps communaux, sans oublier nos anciens et jeunes sapeurs-pompiers de l’Ain.

Temps fort des SDIS de France les congrès nationaux sont des moments importants pour notre profession. Lieu d’échanges et de débats, ils sont l’occasion de faire le point avec les élus nationaux sur les évolutions en matière de sécurité civile nos institutions et de définir la politique à mener pour les prochaines années.

Un congrès, c’est aussi l’occasion de découvrir un territoire et les acteurs qui participent à son rayonnement. Et notre département ne manque pas d’atouts ! Beauté des paysages, mets d’exception….durant ces trois jours, nous vous proposerons des visites de lieux emblématiques, des animations festives ainsi qu’une plongée dans notre gastronomie locale. Un grand chef étoilé sera même parmi nous et d’autres surprises seront prochainement dévoilées…

Autre secteur dans lequel le département excelle : l’industrie. L’Ain est en effet le premier département industriel de France en nombre d’industries et part d’emploi. Ce congrès offrira donc une place importante aux industriels et aux entreprises. Innovations et nouvelles techniques autour de la sécurité civile seront présentées.

Nous sommes très fiers d’avoir été choisis par la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France pour organiser ce 125e congrès national. Vous le découvrirez, " Ici c’est l‘Ain " alors du 26 au 29 septembre à Bourg-en-Bresse :

L’Ain pour tous et tous dans l’Ain… le comité d’organisation du COAIN 2018 et tous les sapeurs-pompiers et agents du SDIS de l’Ain vous attendent avec impatience.

Damien Abad, Hugues Deregnaucourt, Denis Gilibert, co-présidents COAIN

Voir le site officiel COAIN 2018

Article sur le site pompiers de France

L'Union Départementale des Sapeurs Pompiers du Jura met à disposition des bus en partance du parking du SDIS à Montmorot (ou autre selon demande) les 27 et 28 septembre. Télécharger la fiche d'inscription

 

Le SUAP (Secours d'Urgence Aux Personnes)

Un soldat du feu devenu un acteur majeur du SUAP.

Eléments de language (cliquer ICI) issus des tribunes, jointes en annexes, d’Eric FAURE, président, et Patrick HERTGEN, vice-président, publiées dans le numéro hors-série Secours d’urgence aux personnes édité conjointement par Sapeurs-Pompiers de France Le Mag et Soldats du Feu magazine. 

Le SUAP en chiffres

L’activité SUAP répond à une règle des 3 x 80 : elle correspond à 80 % des missions, occupe 80 % des personnels et recouvre 80 % du coût de fonctionnement des unités opérationnelles. » Colonel Grégory Allione, directeur départemental du Sdis des Bouches-du-Rhône

En 2016, 4 542 400 interventions ont été effectuées, soit une augmentation de 2 % par rapport à 2015 dont : • 288 100 accidents de circulation (+ 3 %) • 3 505 700 secours à victime et assistance à la personne (+ 3 %) Avec ses 11 800 agents (soit 5 % des effectifs des Sdis), les services de santé et de secours médical (SSSM) ont participé à 210 900 interventions (+ 1 % par rapport à 2015), soit 6 % des interventions de secours à victime et accidents de circulation.

Au total, 3 645 400 de victimes ont été prises en charge (soit une hausse de + 3,2 %), ce qui représente 5 % de la population directement concernée par le SUAP. Au plan national, les services d’incendie et de secours disposent de 6 311 véhicules de secours et d’assistance aux victimes (VSAV). Sources : pompier.fr

Voir l'article du hors série n° 22 du magazine Soldats du Feu 

 

Rapport de la mission volontariat

Après plusieurs mois de travaux de réflexions et de consultation, le rapport de la Mission volontariat sapeurs-pompiers, a été remis mercredi 23 mai 2018 au ministre d'État, ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, par les membres de la Mission. Ce rapport, disponible en téléchargement dans cette page, propose des solutions concrètes et ambitieuses pour favoriser le recrutement de sapeur-pompier volontaire, leur fidélisation et la reconnaissance de leur engagement citoyen, afin de franchir au plus vite le seuil de 200.000 sapeurs-pompiers volontaires.

Socle du modèle français de secours et de gestion des crises, le volontariat de sapeurs-pompiers est au cœur des mutations et des tensions qui traversent les services d’incendie et de secours (SIS), confrontés à un effet de ciseaux entre la stagnation de leurs effectifs et l’accroissement continu de leur sollicitation opérationnelle, au quotidien comme en situation exceptionnelle, du fait de leur ancrage dans les territoires et de la rapidité de leur réponse aux besoins de protection des populations.

Dans une première partie, le présent rapport dresse un diagnostic de la situation du volontariat à l’issue des trois cycles de mesures prises en sa faveur depuis 1996, date de la « départementalisation » des SIS. Il analyse tout d’abord les évolutions sociologiques qui modifient les différents ressorts de l’engagement de sapeur-pompier volontaire (SPV), et qui ont conduit au glissement progressif d’une fraction du volontariat depuis son modèle originel – celui d’un engagement altruiste – vers une forme de professionnalisation.

Puis il examine les conséquences sur le volontariat des mutations qui traversent les services d’incendie et de secours : les évolutions de l’activité qui ont conduit, depuis une trentaine d’années, les soldats du feu à devenir les principaux acteurs du secours d’urgence aux personnes ; mais aussi le poids conjugué de la pression opérationnelle et de l’administration des SIS, comme la persistance d’une difficulté à fidéliser durant les premières années d’engagement.

Enfin, ce rapport montre la place centrale du volontariat de sapeurs-pompiers dans certains enjeux politiques majeurs de notre pays.

Découvrez l'intégralité du rapport de la mission volontariat sapeurs-pompiers sur le site pompiers.fr

 

 

Statistiques des SIS - Edition 2017

Des accidents de la vie courante aux attentats, des incendies aux inondations, en 2016 ce sont plus de 4,5 millions d’interventions qui ont été réalisées par les sapeurs-pompiers venus porter secours à nos concitoyens, soit 1 intervention toutes les 7 secondes.

8 fois sur 10, il s'agit de porter secours aux personnes. Chaque heure, plus de 400 véhicules de secours et d'assistance aux victimes (VSAV) sont ainsi mobilisés sur le territoire national. Chaque jour, les sapeurs-pompiers prennent en charge plus de 10 000 victimes.

Au-delà de ces chiffres clefs, cette plaquette présente l'activité des services d'incendie et de secours de France sous quatre angles : leurs actions, les femmes et hommes qui les constituent, leur organisation et enfin les moyens matériels et financiers dont ils disposent.

Un des principaux enjeux porte sur la mise en oeuvre des politiques publiques et la sensibilisation aux risques de nos concitoyens. A titre d'exemple, en 2016, avec l'installation obligatoire de détecteurs automatiques autonomes de fumées dans les habitations, les incendies d'habitations ont baissé de 4% et le nombre des victimes est en réduction notable par rapport à 2015 (à savoir, 23 décès et 151 blessés graves de moins).

En outre, par les bonnes pratiques partagées et les efforts continus de gestion conduits au sein des SDIS, leurs dépenses cumulées de fonctionnement sont, pour la première fois, en baisse. Ces résultats viennent consolider le pilotage et la performance des SIS.

Enfin, la DGSCGC s'est engagée pour la modernisation de notre système de collecte de données "InfoSDIS" qui permet notamment la réalisation de cette plaquette. L'année 2018 sera également celle de l'étude de faisabilité d'une base nationale de données consolidées, qui sera accessible à chacun.

Télécharger le document sur le site de la FNSPF

 

124e Congrès National - AJACCIO

La cité impériale d’Ajaccio nous ouvrira ses portes du 11 au 14 octobre 2017 pour le Congrès National des Sapeurs-Pompiers. Nul doute que ce rendez-vous sera exceptionnel, non seulement par sa localisation dans un parc des expositions sur le port en plein cœur de ville mais aussi pour son territoire mêlant nombre de nos spécialités.

 

Nos collègues de Corse sont déjà fortement mobilisés afin d’accueillir cette manifestation à la fois professionnelle, associative et politique. Ces quelques jours seront à nouveau l’occasion d’offrir aux jeunes sapeurs-pompiers, aux actifs, aux personnels administratifs et techniques, aux anciens, mais aussi aux autorités, industriels et grand public un moment riche d’échanges autour de nos savoir-faire, de notre action associative et des perspectives d’avenir de notre communauté.

Rendez-vous à Ajaccio et d’ici là, pour ne rien rater des actualités de notre réseau, connectez-vous également sur le site www.pompiers.fr.

 

 

 

Communiqué de presse du 27 juillet 2017

Les sapeurs-pompiers devaient déjà se débrouiller avec un parc de camions citernes vieillissant, des moyens aériens réduits, des ressources humaines épuisées...ils apprennent au coeur de la crise qu'ils devront également se passer d'un système informatique national de gestion opérationnelle ! Alors même que tout le monde s'émeut de voir nos forêts s'envoler en fumée, ce décalage entre réalité de terrain et décision de l'Etat est désespérant.

Annoncé en grande pompe par l'Etat au printemps dernier, la création de ce système de gestion opérationnelle (SGO) unifié, unique, pour tous les sapeurs-pompiers et la sécurité civile, avançait à grands pas.

Comme l'ensemble des ministères, l'Intérieur se doit de faire des coupes budgétaires. Première conséquence : les crédits d'1 million d'euros dévolus au lancement du projet sont annulés et les travaux suspendus sans garantie de reprise. L'annonce vient d'en être faite aujourd'hui. La création de ce système dont le manque se fait déjà cruellement ressentir serait pourtant source de 40 milliions d'euros annuels d'économies de gestion : son coût pour les sapeurs-pompiers est estimé à 20 millions d'euros annuels, contre 60 millions d'euros actuellement pour une collection de systèmes disparates ne communiquant pas entre eux ni avec les services de l'Etat.

Lire le communiqué de presse du 27 juillet 2017

 

 

Les hommes du feu

La Fédération soutient le film de Pierre Jolivet, Les hommes du feu, avec comme principaux acteurs Roschdy Zem et Emilie Dequenne, mettant en scène les sapeurs-pompiers, hommes et femmes, tant dans l’exercice de leur fonction que dans leur vie privée. Un film qui, nous l’espérons, suscitera des vocations. 

Avant-premières Des avant-premières du film sont prévues dans toute la France le mardi 27 juin en soirée, dans la foulée de la Journée Nationale des sapeurs-pompiers et dans le cadre de La Fête du Cinéma.

Les casernes ont également l’opportunité de mettre en place le jour de sortie du film, mercredi 5 juillet, des animations devant les salles de cinéma : démonstration, exposition de camions, animations photos, etc…

Pour tout savoir sur les avant-premières et pour toute question sur votre contribution aux animations à l’occasion de la sortie du film, merci de contacter : Sophie Salin de Parenthèse Cinéma : ssalin@parenthesecinema.com

Lire le dossier complet sur le site de la FNSPF

 

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu